Plans de travail minces

Sommaire

Le plan de travail mince est de plus en plus prisé dans les cuisines modernes. Son élégance tient essentiellement dans son épaisseur moins imposante que les anciens plans de travail.

Qu’est-ce qu’un plan de travail mince ?

Un plan de travail est dit « mince », quand son épaisseur ne dépasse pas les 3-4 cm (contre généralement une dizaine pour les standards).

Matériaux préconisés

Les matériaux sont les plus utilisés et les plus adaptés pour un plan de travail mince :

  • pierres de synthèse ;
  • inox ;
  • verre ;
  • stratifié compact, etc.

Matériaux plus difficiles à travailler

Les pierres naturelles, telles que le granit, l’ardoise et le marbre, restent plus difficiles à découper en fine épaisseur :

  • Cependant, cela reste possible sur une petite longueur pour optimiser la résistance et la longévité de la structure.
  • L’idéal est de le poser sur une structure pleine solide qui sert de renfort.

Matériaux ne pouvant être coupés minces

En revanche, certains matériaux, comme le bois et le béton, ne se prêtent pas à ce style de plan de travail.

 

Quels sont les avantages d’un plan de travail mince ?

Le principal avantage d’un plan de travail mince est son aspect esthétique. Il apporte une touche de légèreté, de fluidité et de modernité dans une cuisine. Il est par ailleurs tout aussi fonctionnel et pratique qu’un plan de travail standard.

Après, tout dépend du matériau que vous choisissez et de ses propriétés respectives (antichocs, entretien, antibactérien...).

Sa faible épaisseur permet enfin la réalisation d’une large palette de formes et de courbes, pouvant épouser tous les styles de cuisines.

Pour faire un choix éclairé :

  • Étudiez les différents matériaux dont peut être tiré un plan de travail mince : inox, verre.
  • Pour voir des exemples concrets, téléchargez gratuitement nos 40 plans de cuisine.

Ces pros peuvent vous aider